Macrosillons : d’après une lecture de Claude Royet-Journoud

Macrosillons a participé à la bande son de la revue d’Ici là n°6, avec une création intitulée : « elle ne connaît que le soubassement d’une terreur liquide et noire », d’après une lecture de Claude Royet-Journoud.

Pour découvrir ce numéro imaginé et coordonné par Pierre Ménard, rendez vous sur la page de publie.net
http://www.publie.net/fr/ebook/9782814503946/d-ici-l%C3%A0-n-6

Avec aussi :

Voxfazer : L’immobilité, Gilles Amalvi : Paysage-lecture, Pierre Ménard : Ponctuations, Alain Robinet : Chants trois, mixage de David Christoffel, , Sandra Moussempès (textes (extrait de « Photogénie des ombres peintes » (Ed.Flammarion), voix) / Joffrey Ferry (musique), Perrine en morceaux : I am Lazy, Dennis Jones : Sometimes, David Christoffel : Petite étude verbocentrique (avec la complicité involontaire d’Alain Robbe-Grillet), Pierre Ménard : Le silence est une forme (avec la voix de Claude Royet-Journoud), Nicolas Carras : D’ici et là.

Macrosillons participe à Phono Photo – Collection n°8 : Décembre 2010

Macrosillons embarqué dans l’espace Phono Photo imaginé par Guillaume Loizillon / Collection n°8 : Décembre 2010
http://phono-photo.tracelab.com/

Mettre en relation deux écritures : celle par la lumière et celle par l’onde acoustique.

Le son ne commente pas l’image et n’en est pas non plus la part audible. Pourtant, cette inter- relation oblige à une reconstruction, une reconsidération, une dérive du regard et de l’écoute.

Révélations, circulations de Michel Cadière

Dans le cadre des Rendez-Vous de la revue Droit de Cités :
entretien Michel Cadière & Dominique Balaÿ, novembre 2010

Artiste singulier et inclassable, Michel Cadière a réalisé une série de dessins pour servir de « livret » à la performance La vraie de vrai histoire du souffflle (Pascal Deleuze + Macrosillons). Après avoir assisté à l’une des répétitions, il évoque sur fond de l’amitié qui le lie à Pascal Deleuze, son « double astral », ce que représente cette collaboration par rapport à sa pratique artistique.

A lire ici : http://droitdecites.org/2010/11/13/un-rendez-vous-droit-de-cites-avec-michel-cadiere/

Porte Ouverte, un entretien avec Philippe Pannetier

Publication dans la revue Droit de Cités d’un entretien entre Philippe Pannetier et Dominique Balaÿ sur la Vraie de vrai histoire du souffflle.
A lire ici : http://droitdecites.org/2010/10/16/un-rendez-vous-droit-de-cites-avec-philippe-pannetier/

[…]

PP : Le fait que Pascal ait demandé à se mettre en face de cette machine est quand même significatif. Cette machine l’a fasciné d’entrée parce qu’il croit qu’elle souffle. C’est ce qui est beau. Sur la vidéo qu’on a faite l’autre jour, il se tient face à elle comme si elle lui faisait des courants d’air : là, c’est le côté chamanique, son intention, sa vision qui prend le pas.

image Pascal Deleuze : gellairrelax

DB : Macrosillons est un objet qui a vocation à passer de main en main et de lieu en lieu …

C’est un objet qui a une vraie force, déjà visuellement. Quand je l’ai présenté à Hélène Audiffren, directrice du musée de Sérignan, il était tout juste sorti de l’atelier et sans même être en capacité de produire un son, elle l’a adopté tout de suite. Il fonctionne comme un signal qui prend en charge plein de choses : des choses du passé avec ce trépied, des choses presque drôles avec cette trompe- klaxon de locomotive, ce bouton rouge clignotant, et enfin son autonomie grâce aux panneaux solaires qui le rapproche d’un certain type de discours par rapport à l’art. D’un seul coup, il ouvre une multiplicité de plans et c’est ce qui fait qu’on a envie de se l’envoyer. C’est d’ailleurs ce que fait Pascal, il se « l’envoie ».

Lire aussi l’entretien avec Pascal Deleuze : http://droitdecites.org/2010/09/25/un-rendez-vous-droit-de-cites-avec-pascal-deleuze/

Philippe Pannetier & Macrosillons en podcast sur webSYNradio

Philippe Pannetier a composé une playliste diffusée par la sculpture sonore Macrosillons qui tiendra sa place dans l’espace irrévérencieux de la galerie From Point to Point le temps de l’exposition DHS, du 22 oct au 11 nov 2010.

Titre de la playlist : EUROPE MAIS PAS SALOPE, durée totale 8h40′

1. 01_Declaration_des_droits_de_Homme.mp3
2. 02_Henry_David_Thoreau.mp3
3. 03_Le-tambour-miniature-chant-militaires.mp3
4. 04_Bibliomanie-Gustav-Flaubert.mp3
5. 05_La-petite-piste-Chant-militaires.mp3
7. 07_courthial_.mp3
8. 08_D-K.mp3 / Raoul Hausmann
9. 09_Montaigne-SUR LES MENTEURS.mp3

A écouter en podcast à partir du jeudi 21 octobre sur webSYNradio, http://droitdecites.org/websynradio/

S’abonner au podcast de webSYNradio : http://91.121.133.19/sons/artistes/podcast_websynradio.xml

Expo Macrosillons + DHS, galerie from point to point

du 22 oct au 11 novembre 2010
Vernissage le 22 octobre, 18h à 22h
FROM POINT TO POINT
Éditions Galerie Libraire
2 + 2 Place de la Calade
30000 NÎMES FRANCE

From Point to Point s’est invité à participer à l’espace de recherche du collectif DHS.

La galerie  a travaillé avec Macrosillons qui versera une unité sonore sur la désobéissance civile, sur le mensonge, ponctué de chants militaires… La play-liste sera transmise sur WebSynRadio via Droit de Cités dès l’ouverture de l’exposition le 22-10/2010.



Une vie de musicien : entretien avec Pascal Deleuze

Entretien Pascal Deleuze & Dominique Balaÿ, septembre 2010
Proposé dans le cadre des Rendez-vous Droit de Cités, ce premier entretien est à l’initiative de Pascal Deleuze. Il a souhaité en complément de son travail pour la performance musicale La vraie de vrai histoire du souffflle pouvoir fixer les quelques lignes de forces qui le guident et dessiner le « chemin ascensionnel » où il s’est engagé.

image Pascal Deleuze + Macrosillons : gellairrelax

Le thème de la folie est ici abordé franchement, « Je n’ai plus peur de parler ». Et la verve retrouvée de Pascal Deleuze met un peu de lumière dans la nuit sécuritaire  qui ne cesse de s’étendre sur nous. DB

Lire l’entretien sur la revue Droit de Cités : http://droitdecites.org/2010/09/25/un-rendez-vous-droit-de-cites-avec-pascal-deleuze/

Macrosillons : opening Ecce Homo Ludens Sérignan

MACROSILLONS
sera présent au Musée d’Art Contemporain du Languedoc Roussillon / Sérignan
Du 19 juin au 24 octobre 2010 – ECCE HOMO LUDENS
Diffusion sonore de MACROSILLONS par Dominique Balaÿ, (artwork : Jérôme Le Guezennec, technique : Laurent Rump)
Manisfestation Casanova forever.
Vidéo Jean Paul Garcia

Fluxubus : 92 morceaux, durée totale 10:41:40

08 Natural assemblage. Le vrai corbeau, 1984 5:08 Alison Knowles Fluxus Anthology
09 Duet, 1968 1:42 Emmett Williams Fluxus Anthology
10 Radio Music, 1956 4:33 John Cage Fluxus Anthology
11 Sonne stat reagan, 1982 2:58 Joseph Beuys Fluxus Anthology
11 The Existential Anguish Symphony 11:27 Paul Sharits Fluxus Anthology 30th Anniversary 1962-1…
12 Accord (Sellctions From The 2nd and 4t… 22:35 Larry Miller Fluxus Anthology 30th Anniversary 1962-1…
12 Toilette piece, 1971 0:26 Yoko Ono Fluxus Anthology
13-01 A Nivea Cream Piece For Oscar (Em… 2:35 Alison Knowles Fluxus Anthology 30th Anniversary 1962-1…
13-02 String Record Composition (1969) 5:36 Robert watts Fluxus Anthology 30th Anniversary 1962-1…
13-03 Untactics Of Music (1968) 4:37 Eric Anderson Fluxus Anthology 30th Anniversary 1962-1…
13-04 ‘Mother Lexicon’ (1981) 6:49 Carolee Schneemann Fluxus Anthology 30th Anniversary 1962-1…
13-05 Elle Aimait Bien Les Frites,Marguerite… 8:04 Jean Dupuy Fluxus Anthology 30th Anniversary 1962-1…


MACROSILLONS / ECCE HOMO LUDENS / CASANOVA FOR EVER/ I


MACROSILLONS / ECCE HOMO LUDENS / CASANOVA FOR EVER/ II

http://www.documentary-art.net/

La revue Droit de Cités avec La vraie de vrai histoire du souffflle

La revue DROIT DE CITES est partenaire de La vraie de vrai histoire du souffflle. Elle se fait l’écho des différents événements auxquels le projet sera invité. Mais au-delà d’une simple fonction d’agenda ou d’annonce presse, un travail éditorial de fond aura lieu dans les pages de la revue.
A l’occasion de chaque date et chaque nouvelle invitation, il s’agira de solliciter un entretien ou d’initier un échange autour des thèmes et des enjeux explicites aujourd’hui ou qui trouveront à s’expliciter en cours de route.
Sont susceptibles de participer à l’échange toutes les personnes qui, de près ou de loin, auront rendu possibles une nouvelle date ou auront manifesté leur intérêt pour la proposition.

Un principe de trois rendez-vous est posé en cette période de rentrée (octobre – novembre 2010)

Un premier rendez-vous donne la parole à Pascal Deleuze (sous forme d’un entretien avec Dominique Balaÿ) qui a souhaité ancrer le projet hors des idées reçues (sur la musique, la situation du musicien, le rapport à la folie…).
Lire ici l’entretien : http://droitdecites.org/2010/09/25/un-rendez-vous-droit-de-cites-avec-pascal-deleuze/

Une session de répétitions  à la galerie Pannetier (Nîmes) en  septembre/octobre est la matière d’un deuxième rendez-vous : Philippe Pannetier alimentera la chronique et nous dira en quoi ce projet l’intéresse assez fort pour lui prêter un lieu et se positionner comme partenaire du projet.

A l’occasion de la première des dates ouvertes à la Galerie Pannetier, un troisième rendez-vous laissera le public s’exprimer.

Les rendez-vous suivants seront connus au fur et à mesure de la vie et des développements du projet.

http://droitdecites.org/